Chaussette antidérapante bébé : sécurité et développement de bébé

La chaussette antidérapante bébé est un bas très conseillé pour assurer la sécurité et le développement de votre protégé. Cependant, ce sujet reste encore trop méconnu des parents. Pourquoi ces chaussettes sont-elles si importantes ? Comment les entretenir pour garder une efficacité maximale ? Voici un article complet sur ces bas totalement indispensables !

Pourquoi faut-il mettre des chaussettes antidérapantes à bébé ?

chaussette antidérapante bébé - chaussettes antidérapantes bébé

Vous êtes parents d’un formidable bébé ? Toutes nos félicitations ! Vous avez donc sans doute remarqué tous les nouveaux réflexes à adopter afin d’assurer la sécurité de votre bébé. Mais, n’imaginez pas qu’apprendre les bons mouvements et les meilleures méthodes suffiront à lui garantir une bonne santé. Filles ou garçons, les bébés grandissent rapidement jour après jour pour arriver à un évènement inoubliable : celui des premiers pas.

Ces instants magiques où votre bout de chou garde son équilibre et décide de mimer avec amour ses parents en posant un premier pied devant l’autre. Difficile de garder son émotion devant un tel spectacle ! Néanmoins, gardez à l’esprit qu’un tel effort demande une énorme concentration de la part de votre enfant. Dans cette optique, la chaussette antidérapante bébé reste une solution parfaite pour aider votre protégé. Qu’il s’agisse de chaussettes hautes ou mi chaussettes, cette chaussette lui garantira un meilleur équilibre (par rapport à une simple paire de chaussures enfant).

Evidemment, votre nouveau-né aura très certainement eu l’occasion de « s’entraîner » grâce à divers jouets et accessoires (comme un trotteur, par exemple). Toutefois, il est intéressant de s’attarder sur ce que risque votre enfant en cas de chute sans équipement de sécurité.

La cause des chutes chez l’enfant en plein apprentissage

Dans la majorité des cas, un enfant en bas âge en plein apprentissage de la marche connaît de nombreuses chutes. Pourquoi cela ? Voyons ce qu’il se passe sur le plan physique.

En tant qu’adulte, se déplacer entre un point A et B est chose aisée (lorsque celui-ci ne rencontre aucun handicape physique). Pourtant, le cerveau joue un rôle crucial quant à l’envoi d’informations sur de nombreux muscles (plusieurs dizaines pour un simple geste). Ainsi, ces muscles peuvent se contracter pour assurer le maintien de l’équilibre. Dans ce cas, pourquoi cela semble pourtant si évident et « facile » ? La réponse se trouve dans l’état de subconscience. La répétition d’une action devient alors « automatique » pour le corps et ne demande que très peu d’efforts.

Pour un bébé, les choses sont beaucoup plus difficiles. En pleine découverte de son propre corps, un enfant devra, par lui-même, s’essayer à de multiples reprises au maintien de son équilibre tout en déplaçant avec délicatesse ses petites jambes. Un simple mouvement peut alors devenir pour lui une action très complexe. Il n’est alors pas rare de le voir chuter pendant les premiers essais ; l’aider en l’accompagnant facilite grandement ses efforts… Jusqu’au jour où il décidera de se déplacer seul.

A partir de ce moment, prenez garde aux objets, jouets et bonbons à proximité de l’enfant (sucettes…). Préférez aussi une tétine de bonne qualité et en bon état : une tétine abîmée peut provoquer des situations cauchemardesques.

Un choc à la tête, la hantise des parents

Soyons honnêtes, la majorité des chutes d’un bébé en plein apprentissage de la marche sera considérée comme naturelle et sans gravité. Toutefois, il existe bel et bien des cas où l’enfant peut se blesser à la tête en se cognant (sur un meuble ou un objet, par exemple) ; nous retrouvons ici donc l’importance de la chaussette antidérapante bébé. Avec une ossature très fragile et un corps en pleine construction, le bilan peut se révéler grave avec des symptômes alarmants :

  • Une perte totale de connaissance.
  • Un comportement absent (incapacité du bébé à fixer visuellement une personne).
  • Une réaction de gêne face à une source lumineuse. Si votre enfant ferme les yeux dans une pièce illuminée ou si le soleil semble être gênant pour lui.
  • Un saignement de l’oreille peut être également constaté dans des cas graves.
  • Des vomissements accompagnant le choc.

Si certains de ces symptômes sont vérifiés après une chute, contactez immédiatement le service d’urgence (12 pour le SAMU) ou, si cela vous est possible, partez directement à l’hôpital le plus proche pour consulter les urgences pédiatriques.

Les accidents les plus recensés

Entre 0 et 5 ans, les chutes sont donc tristement situées dans le palmarès des accidents graves. D’après le journal populaire Lefigaro, ces accidents domestiques (considérés graves dans 15 % des cas) se résultent à 58 % par un traumatisme crânien ou des lésions sur le visage. Ces chutes sont à 50 % réalisées depuis la propre hauteur de l’enfant (encore une fois, nous voyons ici l’importance de la chaussette antidérapante bébé).

Néanmoins, plus de 34 % sur le total des accidents domestiques chez le nourrisson concernent des chutes depuis une table à langer. En effet, un enfant de plusieurs semaines débordera d’énergie et voudra bouger et se retourner fréquemment. Votre parfaite vigilance sera alors de mise pour éviter un scénario dramatique. Ainsi, préférez les chaises hautes ou toute autre solution disposant de maintiens. Si vous n’avez pas d’accessoires sous la main, n’oubliez pas qu’un siège auto peut très bien faire l’affaire !

Quelle taille prendre pour des chaussettes bébé antidérapantes ?

chaussette antidérapante bébé - chaussette antidérapant bébé

Vous voilà dans votre hypermarché préféré en quête du rayon « chaussette antidérapante bébé ». Non loin des doudous et autres sous-vêtements pour enfants, vous n’éprouverez sans doute aucune difficulté pour trouver les différents modèles disponibles. Une question vous viendra alors certainement en tête : quelle taille choisir pour des chaussons chaussettes pour bébé antidérapants ?

La croissance rapide chez le nourrisson

Bien évidemment, votre bout de chou verra son petit corps changer de semaines en semaines. Cela ne sera pas un problème pour certains vêtements (comme les moufles, une astuce imparable pour éviter de nouveaux achats). Cependant, les petits pieds du bébé demanderont une adaptation presque mensuelle en fonction de la pointure :

  • Entre 1 an et 2 ans, il faut compter, en moyenne, une pointure supplémentaire pour ses petits petons tous les 2 mois.
  • Entre 2 ans et 3 ans, il sera question d’une pointure supplémentaire tous les 3 mois, vous pourrez acheter un lot de chaussettes qui durera plus longtemps.

Il est impératif de veiller à ce que le pied de votre bébé ne soit jamais compressé ; le squelette de l’enfant sera alors comprimé et provoquera un arrêt presque total de la croissance. Dans certains pays asiatiques, ce procédé était recommandé afin de conserver une faible pointure chez les filles.

Et la chaussette antidérapante bébé dans tout ça ?

Tout comme les chaussures bébé, des chaussons chaussettes enfant avec semelle antidérapante devra être adaptée mensuellement en fonction de la croissance de votre bébé. En effet, si ce petit ange décide de se lancer et entraîner ses petits orteils à garder un équilibre pendant ses premiers pas, la surface antidérapante devra recouvrir l’intégralité de la plante du pied.

Dans le cas où les chaussons pour bébé seraient trop petits, votre bébé ressentira un bon maintien au sol sans ressentir le manque d’adhérence à la pointe du talon… Et l’accident devient alors fréquent. Avec des difficultés à maintenir son équilibre, un bébé penchera souvent d’avant en arrière (incitant alors une glissade vulgairement appelée « savonnette »).

A contrario, vous pourriez penser qu’une chaussette antidérapante pourrait favoriser une meilleure adhérence au sol. Pourtant, les accidents sont également nombreux dans ce cas de figure. Pour expliquer cela rapidement, gardez à l’esprit qu’une paire de chaussettes pour enfant trop grande aura tendance à « tourner » sur elle-même. Le résultat ? La surface antidérapante ne couvre plus totalement la plante du pied ; si enfiler un vêtement ou sous-vêtement devient trop facile, il est peut-être nécessaire de revoir les tailles et pointures.

Les chaussures parfaites pour la marche

Si vous n’êtes pas chez vous, mais que votre enfant souhaite en profiter pour s’entraîner et parfaire sa marche, il ne sera pas toujours possible de le déchausser sans salir ses vêtements. Ainsi, plutôt que de sélectionner une paire de sandales pour nourrisson, il sera plus intéressant de vous tourner vers la chaussure en cuir souple. Grâce à cette matière adhérente, la sécurité de votre bout de chou vous permettra de rester serein ou sereine pendant ses périples. D’après de nombreux pédiatres, une paire de bottines en cuir est sans doute l’un des meilleurs choix pour votre petit ange.

Comment laver les chaussettes antidérapantes de bébé ?

chaussette antidérapante bébé - bas antidérapant bébé

Un autre point tout aussi intéressant concerne le lavage d’une chaussette antidérapante. Qu’il s’agisse de vêtements et sous-vêtements de qualité ou non, les matières antidérapantes utilisées ne résisteront pas dans le temps avec de longs lavages à haute température. Les programmes courts (souvent 30 minutes à moins de 30 degrés) seront parfaits pour retrouver la fraîcheur des chaussettes de votre enfant. Bien évidemment, ne mélangez pas d’autres vêtements plus sales avec celles-ci.

Chaussette antidérapante bébé : conclusion

La chaussette antidérapante bébé est une excellente solution pour votre bout de chou. Grâce à celle-ci, une adhérence supplémentaire l’aidera à prendre confiance dans ses premiers déplacements et réduire le risque de chutes. Veillez alors à adapter sa pointure tous les 2 ou 3 mois et évitez des cycles de lavage trop longs. Avec ces quelques conseils, votre bébé ne tardera pas à vous épater !

Dans la même catégorie
No related posts for this content