Musique douce pour bébé : quelle musique choisir ?

Choisir une musique douce pour bébé est parfois synonyme de casse-tête pour les parents. Avec des vertus prouvées par les scientifiques, certains airs pourront stimuler ou même endormir votre bout de chou. Vous êtes à la recherche des plus belles mélodies pour votre enfant ? Vous souhaitez en savoir plus sur le sujet ? Ne cherchez pas plus loin, cet article est fait pour vous !

Musique douce pour bébé : quelles musiques pour votre bébé ?

musique douce pour bébé - musique douce bebe

Trouver une musique douce pour bébé n’est pas toujours facile. Avec toujours plus de mélodies sur internet, le choix peut être complexe. Pourtant, il ne sera question ici que de simples choix personnels suivant des critères précis de sélection. Pour comprendre cela, attardons-nous rapidement sur quelques aspects de la musique en général.

La musique douce : pourquoi et comment ?

Loin de la simple boîte à musique, nous allons voir ici de simples principes sur la composition musicale. Tout d’abord, une musique douce pour bébé est évidemment basée sur des rythmes lents (comptines). A contrario et à l’extrême opposé, d’autres styles musicaux (comme le rock ou l’électronique) s’éloigneront de la douceur recherchée.

Ensuite, il sera question des gammes utilisées. Celles-ci sont composées d’une suite logique de notes (ou sons) amenant une ambiance définie. Une comptine sera exclusivement composée de gammes majeures (comme le classique « frère Jacques » ou encore « clair de lune »). Les gammes mineures, quant à elles, apporteront une atmosphère mélancolique et inadaptée à votre enfant (souvent utilisées dans le rock ou la musique populaire).

Enfin, les instruments utilisés auront eux aussi une importance sur l’efficacité des chansons pour motiver un nourrisson. Préférez donc des sons de cloches, de xylophone ou tout autre musique douce apportant un côté enfantin. Evitez également les musiques rythmées par une batterie acoustique ; le son strident des cymbales et de caisses claires fera généralement peur à votre bout de chou. Toutefois, il sera intéressant de proposer des mélodies stimulantes pour votre enfant en se rapprochant, par moments, de la musique populaire écoutée par un adulte.

Pourquoi la musique est-elle intéressante pour votre petit ange ?

Qu’il soit de quelques mois ou années, ou encore en période in utero (que nous développerons plus tard dans cet article), un bébé est extrêmement sensible aux douces mélodies. Voyons, en détails, les avantages procurés à votre enfant :

  • La musique est le tout premier langage chez un enfant. L’ouïe est stimulée et préparée pour les futurs premiers mots de votre petit ange.
  • Chantonner stimule l’envie de votre enfant à s’exprimer. D’après plusieurs études, le rythme musical améliore les prochaines facultés de bébé à répéter les premiers mots prononcés par papa ou maman.
  • Entendre des mots chantés favorise la mémorisation des sons pour votre bout de chou. Ainsi, peu importe l’âge de l’enfant, une musique douce sera toujours efficace pour son apprentissage.
  • les différentes notes entendues dans les mélodies sont perçues par un nourrisson comme des vocalises rapidement mémorisées et indispensables pour lui permettre de s’exprimer (parfait pour le développement de bébé).

Pour conclure cette partie, nous dirons alors que la musique est une aide importante pour le développement de l’enfant en bas-âge. Pour continuer cet article, voyons désormais des exemples de musiques douces pour bébé stimulantes ou relaxantes.

Quelle musique pour stimuler bébé ?

Comme nous l’avons vu précédemment, la musique à l’incroyable pouvoir de stimuler votre bébé en apportant un éveil sur ses capacités à mémoriser et mimer ses premières paroles (ou gestes). Pour le choix de la bonne mélodie, le moyen le plus efficace est de proposer à votre petit ange diverses comptines ou chansons. Evidemment, il est important de sélectionner des mélodies en français (ou la langue maternelle de l’enfant) afin de l’habituer rapidement aux sonorités qui lui seront propres dans quelques années.

Alors que certains parents (voire même professionnels de la santé) vous conseilleront « une souris verte », d’autres vous proposeront « frère Jacques ». Le bon choix sera celui qui fera disparaître les pleurs de votre bout de chou. Testez alors une à une plusieurs comptines et soyez à l’affût d’une petite réaction.

Votre bébé à fait son choix ? Parfait… Il est temps pour vous de démontrer vos talents en chantant sur la partie instrumentale ! Bien qu’une musique douce pour bébé puisse être magique et stimulante pour votre enfant, chantonner avec un visage rempli de joie ne sera que plus efficace. Bien que votre enfant ne soit pas capable de s’exprimer, jouer en cherchant à le faire participer est également un atout indéniable pour provoquer ses premiers mots.

Vous l’aurez compris, une musique douce pour bébé visant à le stimuler sera, dans la mesure du possible, l’occasion d’installer un petit jeu terriblement efficace pour l’éveil et le développement du nourrisson.

Quelle musique pour endormir bébé ?

Nous arrivons maintenant sur le sujet des musiques pour endormir bébé. Après une journée difficile pour les parents ou le nourrisson, savoir retrouver le calme rapidement pour se détendre n’est pas toujours facile.

La musique, quant à elle, a également la possibilité de calmer et relaxer un adulte, adolescent ou enfant (médiation, yoga…), mais aussi les nourrissons ! La berceuse sera alors un atout remarquable pour le bien-être de votre enfant. Pour choisir la bonne musique douce pour bébé, une petite mélodie au xylophone, aux cloches ou tout autre instrument à résonnance fera amplement l’affaire. Evitez aussi les comptines chantées (le son d’une voix brisera le calme de votre enfant).

Si vous ne disposez pas d’un cd musique avec vous, votre connexion internet vous permettra de trouver sur YouTube de nombreuses berceuses.

Quelle musique classique pour bébé ?

musique douce pour bébé - chanson douce bebe

Toujours dans le sujet de la musique douce pour bébé, attardons-nous sur de sérieuses études menées sur les effets incroyables des mélodies « classiques ». En effet, depuis déjà quelques années, les scientifiques se sont penchés sur « l’effet Mozart » sur le nourrisson.

L’université de Californie au cœur de « l’effet mozart »

C’est en 1993 qu’une étude à Irvine (Californie) fut réalisée par Rauscher, Ky et Shaw. En proposant une équation difficile à 36 étudiants de l’université locale, ce cabinet prouva que ceux-ci furent plus efficaces pendant la première quinzaine de minutes, grâce à l’écoute d’une musique classique (Sonate en ré majeur K.448 de Mozart). A partir de cela, de nombreux parents se mirent à inclure aux comptines de leur enfant certains airs classiques (bien que cette étude ne fût pas assez convaincante pour de nombreux scientifiques).

De nouveau, si vous souhaitez réorganiser votre « playlist », la sélection des titres ne se fera pas au hasard. Evitez, encore une fois, les mélodies trop sombres (comme Wagner), les airs trop tristes (comme Chopin) ou les musiques trop dynamiques et tendues (comme Beethoven). Le choix de Mozart se révèle donc un choix judicieux.

Mozart et la perfection tonale

Nous ne vous ferons pas un exposé trop long et difficile sur les principes musicaux qui font de Mozart le maître absolu de la tonalité. Pour faire simple, nous dirons que ce génie du 18e siècle maîtrisa ce que les musiciens appellent « l’harmonie ». Ce mot désigne la clarté, la congruence et la délicatesse des compositions. Il ne sera alors pas question de tensions musicales ; l’oreille de bébé sera alors « chouchoutée » tout en installant un climat joyeux.

Difficile de prouver ces dires, mais certains parents affirment également que la logique de leur enfant fut réellement décuplée depuis l’écoute quotidienne de ces airs parfaits. Pourquoi ne pas les proposer à votre bout de chou ?

Comment jouer de la musique pour un bébé dans l'utérus ?

musique douce pour bébé -  musique douce enfant

Vous attendez un heureux évènement ? Un ami vous a conseillé de faire écouter de la musique à votre petit ange en plein développement ? Cela reste une très bonne idée… En sachant quelques petites informations importantes !

Tout d’abord, sachez qu’un enfant in utero ne sera pas capable d’entendre n’importe quel son avant la 28e semaine environ. Avant ce stade, le système auditif ne sera, en effet, pas assez développé pour profiter des bruits extérieurs.

Deuxième point, et non des moindres : l’insonorisation de la paroi utérine et du liquide amniotique. Aussi incroyable que cela puisse paraître, ces 2 facteurs divisent redoutablement les décibels perçus par l’enfant. Ainsi, un cri à proximité d’une maman sera perçu comme un chuchotement pour le bébé. N’ayez donc pas peur pour votre petit ange ; ses petites oreilles seront à l’abri des volumes sonores importants. Toutefois, sachez que les fréquences dites « basses » seront plus facilement perçues et devront être dosées avec précautions (comme les boîtes de nuit, par exemple).

Afin que la musique douce pour bébé soit efficace, elle devra l’être également pour maman. En effet, la détente et le calme apportés à la mère seront ressentis aussitôt par l’enfant. Doublement efficace, ces douces mélodies pourront être consommées « sans modération » et faire le bonheur de toute la famille !

Musique douce pour bébé : conclusion

La musique douce pour bébé présente de nombreux avantages indéniables pour son développement. Que ce soit pour apporter le calme, ou encore le stimuler dans l’apprentissage, préférez essentiellement des mélodies chantonnées ou chantées dans la langue natale des parents et savourez les petits instants de « concerts-bonheur » avec votre bout de chou !